Odette du Puigaudeau, de la Bretagne au désert


Histoire

Née en 1894, Odette du Puigaudeau, fille du peintre de |’école de Pont-Aven, Ferdinand du Puigaudeau, a été dessinatrice pour Lanvin, journaliste, marin, aventurière.
Mais, c’est surtout sa connaissance et son engagement pour la Mauritanie qui en ont fait une femme remarquable. Alors que la Mauritanie n’était qu’à peine pacifiée par le colonisateur français, elle a été la première femme durant les années 30 à s’y rendre à dos de chameau et non armée.
Elle y recueillera sur le vif les chroniques d’une société nomade en sursis qui, quelques années plus tard, sera engloutie par l’irruption de la modernité. Elle consacrera sa vie à connaître « la grandeur d’âme de la civilisation Maure, la beauté d’un pays qui n’était alors, aux yeux des Occidentaux, qu’une tâche blanche sur la carte, peuplée de pillards incultes. »

Mention spéciale du jury au Festival du Film Maritime et d’Exploration de Toulon 2001

Avec la participation de la Région Bretagne et du CNC

Réalisation : Brigitte Chevet
Genre : Documentaire
Durée : 26 mn
Année : 2000
Production : Aber Images, France 3 Ouest
Distribution : Aber Images
Diffusion : France 3 Ouest